L’UMAB dans le contexte mondial contemporain

Pleinement engagée dans un processus d’évolution, l’université Abdelhamid IBN BADIS Mostaganem fête ses quarante dans un contexte mondial de réforme de l’enseignement supérieur décrété par plusieurs organisations internationales visant à faire de l’enseignement supérieur un espace commun de la connaissance, facteur du développement social et culturel en conférant au citoyens les compétences nécessaires pour répondre aux défis du nouveau millénaire, et renforçant le sens des valeurs partagées et d’appartenance à un espace social commun à l’instar du processus de Bologne qui a instauré une compétitivité entre les universités pour une meilleure attractivité en relevant le défis de la qualité et érigeant divers référentiel d’Assurance Qualité dans l’univers de l’enseignement supérieur.

L’Assurance Qualité, c’est quoi ?

D’après la norme ISO 8402-94, l’assurance qualité c’est un ensemble d’activités préétablies et systématiques mises en œuvre dans le cadre du système qualité, et démontrées en tant que de besoin, pour donner la confiance appropriée en ce qu’une entité satisfera aux exigences pour la qualité.

L’assurance qualité à l’UMAB

Depuis la première volonté politique exprimée en 2008 pour instaurer le processus d’assurance qualité dans les universités algériennes, et la création de la CIAQES (Commission pour l’Implémentation de l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur, Arrêté n°167 du 31 Mai 2010), l’UMAB s’est inscrite dans la démarche et a accompagné toutes les étapes de son implémentation à travers différentes sessions de formation et réunions de sensibilisation et d’information autour du référentiel qualité à adopter, et également en élaborant les documents et questionnaires nécessaires pour la collecte d’informations préalable à toute action d’évaluation. .

L’engagement du rectorat de l’UMAB s’est concrétisé à travers la désignation des membres des différentes Cellules d’Assurance Qualité (CAQ) depuis 2012. Les collègues et responsables qui se sont succédés ont chacun apporté son empreinte au service qui s’est ouvert à l’international en 2015 à travers un engagement volontaire d’évaluer pour évoluer en partenariat avec l’AUF en réalisant une opération d’auto-évaluation en 2016 selon le référentiel Aquimed, donnant lieu à un rapport d’auto-évaluation transmis à l’AUF à la base duquel des experts étrangers ont été désignés pour une évaluation externe conclue par un rapport très satisfaisant.

Dans un contexte complémentaire, deux opérations d’évaluation selon le Référentiel National d’Assurance Qualité dans l’Enseignement supérieur (RNAQES) ont été aussi parfaites successivement durant les années 2016 et 2017 à la demande du MESRS.

Les rapports établis à la lumière de ces deux opérations ont permis de faire une synthèse très pragmatique de la réalité de l’enseignement supérieur à l’UMAB qui présente une multitude d’éléments positifs reflétant les efforts inépuisables de la direction, de l’administration, des enseignants et des étudiants pour hisser l’UMAB au rang des meilleures universités algériennes. Même si d’autres éléments négatifs se manifestent et nécessitent un travail ciblé de tous les acteurs de l’UMAB pour les corriger et en faire des forces supplémentaires.

Présentation de la Cellule Assurance Qualité

La Cellule Assurance Qualité (CAQ) est un organe affilié au rectorat. Elle est chapotée par un Responsable assurance Qualité (RAQ) et est constituée par des collègues « Coordinateurs Assurance Qualité » au nombre de 10, représentant chaque faculté et institut constituant l’UMAB, désignés par décision du recteur de l’UMAB. Les collègues coordinateurs chapotent au niveau de leur institution une cellule de base constituée d’enseignants, d’administratifs et d’étudiants.

Missions de la Cellule Assurance Qualité

La CAQ est le noyau des missions d’animation du processus Qualité. Elle est chargée de piloter les actions visant à améliorer ce processus selon le Référentiel National d’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur (RNAQES) qui couvre les domaines suivant : Pédagogie, Recherche, Coopération internationale, Gouvernance, Infrastructures, Vie à l’université et Relation avec le secteur Socio-économique.

En réunissant tous les moyens pour assurer son bon fonctionnement, et favorisant toute initiative de perfectionnement des évaluations, la CAQ a aussi la charge de piloter les actions d’évaluation menées à l’UMAB, à travers l’élaboration des questionnaires d’auto-évaluation, la collecte d’informations nécessaires et utiles à cet effet, l’émission des interprétations émanant de l’analyse SWOT élément de base pour la rédaction du rapport de l’auto-évaluation, transmis au Recteur de l’UMAB. Le rapport d’autoévaluation, une fois validé, peut constituer la référence aux actions à mener pour s les actions correctives afin de pérenniser la qualité à l’UMAB.

Composition de la Cellule Assurance Qualité

Par décision de monsieur le recteur de l’UMAB, la CAQ en vigueur est constituée par les collègues suivants :

Facultés /Institut

Coordinateur

Faculté de Médecine (FM) Dr. BENCHIKH Nasreddine
Faculté des Sciences et de la technologie (FST) Pr. ADDOU Ahmed
Faculté des sciences de la nature et de la vie (FSNV) M. BOUZAZA Zoheir
Faculté des Lettres Arabes et des Arts (FLAA) Pr. LAIB Ahcene
Facultés des Langues Etrangères (FLE) Dr. BENTAIFOUR Nadia
Faculté des sciences économiques, commerciales et des sciences de gestion (FSECSG) M. BOUTAGHANE Mohammed
Faculté de Droit et des sciences politiques (FDSP) M. BENADIDA Nabil
Faculté des Sciences sociales (FSS) Pr. TADJINE Ali
Faculté des sciences exactes et informatique (FSEI) Dr. ABSAR Belkacem
Institut d’éducation Physique et Sportive (IEPS). Pr. ATTALAH Ahmed
Responsable Assurance Qualité UMAB M. MEDJAHED Mostefa

Référentiel National d’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur (RNAQES)

Le RNAQES est le document de référence adopté par le MESRS pour l’évaluation de la qualité dans les universités algériennes. Il couvre les domaines de la Pédagogie, la Recherche, la Coopération internationale, la Gouvernance, les Infrastructures, la Vie à l’université et les Relation avec le secteur Socio-économique. Il se décline en Domaines, Champs, Références, Critères et Preuves. Il est complété par des « Règles d’interprétation » qui aident à expliciter les pourtours des champs et des références.